es poumons sont parmi les derniers organes à se développer dans l’organisme de votre bébé pendant la période prénatale. Certaines parties importantes de leurs poumons ne se développent pas avant la fin de la grossesse. Le surfactant est une substance qui aide à réduire la tension de surface dans les poumons. Il ne se développe pas avant le huitième ou le neuvième mois de grossesse. Si votre bébé naît prématurément, ses poumons peuvent ne pas avoir le temps de se développer pleinement. Cela peut entraîner divers troubles respiratoires.

Si votre bébé a un trouble respiratoire, il peut développer des symptômes immédiatement après sa naissance ou quelques jours plus tard. Les symptômes peuvent inclure:
- l'absence de respiration.
- respiration superficielle respiration superficielle
- respiration irrégulière respiration irrégulière
- grognement
- brûlage nasal .
- rétractions, qui se produisent lorsque votre bébé tire la poitrine vers l'intérieur .

La prématurité est la principale cause des troubles respiratoires liés au développement pulmonaire. Si les poumons de votre bébé ne sont pas complètement développés au moment de sa naissance, il se peut qu’il ait des problèmes respiratoires. Les anomalies congénitales qui affectent le développement des poumons ou des voies respiratoires peuvent également entraîner des problèmes respiratoires.

Il existe de nombreux types de troubles respiratoires liés au développement pulmonaire. Elles surviennent habituellement lorsqu'un bébé naît avant que ses poumons aient le temps de se développer complètement. Les types suivants de troubles respiratoires peuvent survenir:

Apnée


L'apnée survient lorsque votre bébé cesse temporairement de respirer pendant 20 secondes. Elle peut également se produire si elles cessent de respirer pendant moins de 20 secondes et se manifeste par une bradycardie, ou un pouls lent, et une cyanose, ou une décoloration bleutée de la peau. Elle peut survenir si votre bébé naît prématurément et que son système neurologique est encore immature. Leur système nerveux contrôle leur respiration.

Pneumonie


Si votre bébé naît prématurément et que ses poumons ne sont pas complètement développés, le risque de pneumonie augmente. Le méconium est les premiers selles que votre bébé produit, parfois dans l'utérus. Il leur est possible d’inhaler du méconium peu après la naissance. Ceci s'appelle “aspiration.” ; Ceci peut causer une infection dans leurs poumons ou une inflammation pulmonaire. La pneumonie peut survenir à la suite d'une infection ou d'une aspiration de méconium.

Syndrome de détresse respiratoire

Syndrome de détresse respiratoire
Si votre bébé est né prématurément, leur surfactant pourrait ne pas être complètement développé. Cela peut entraîner l'affaissement de leurs poumons, ce qui les empêche de respirer. C'est ce qu'on appelle le syndrome de détresse respiratoire. C’est plus fréquent chez les nouveau-nés, en particulier ceux nés six semaines avant terme ou plus.

Dysplasie bronchopulmonaire

Dysplasie bronchopulmonaire
Les bébés nés plus de 10 semaines plus tôt sont les plus à risque de dysplasie broncho-pulmonaire. Cette condition peut survenir en raison d'un traitement que votre bébé pourrait recevoir s'il a un développement pulmonaire prématuré. Si votre bébé naît si tôt, il peut avoir besoin d'oxygène et d'aide respiratoire d'un ventilateur mécanique. Ce traitement sauve des vies. Cependant, elle peut aussi cicatriser les poumons fragiles de votre bébé. Cela peut rendre leur respiration encore plus difficile.

Votre bébé est plus vulnérable aux troubles respiratoires s’il naît avant que ses poumons n’aient le temps de grandir pleinement. Plus votre bébé naît tôt, plus le risque de problèmes respiratoires est élevé.

Le médecin de votre bébé peut diagnostiquer un trouble respiratoire chez lui en se basant sur des signes et symptômes observables. Plusieurs tests diagnostiques peuvent également les aider à savoir si votre bébé souffre d'un trouble respiratoire. Par exemple, ils peuvent commander:
- une radiographie des poumons de votre bébé une radiographie des poumons de votre bébé.
- oxymétrie par pouls pour mesurer les niveaux d’oxygène dans le sang de votre bébé .
- une analyse des gaz du sang artériel pour mesurer les niveaux d’oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang de votre bébé, ainsi que l’acidité de leur sang .

Le plan de traitement de votre bébé dépendra de son état spécifique et de la gravité de ses symptômes. Leur médecin peut prescrire des médicaments, une oxygénothérapie ou une ventilation mécanique.

Médications


Les médicaments pour les troubles respiratoires infantiles comprennent ce qui suit:
- Les médicaments respiratoires, comme les bronchodilatateurs, peuvent aider à ouvrir les voies respiratoires de votre bébé pour faciliter sa respiration.
- L'agent tensioactif artificiel peut empêcher les poumons de s'affaisser.
- Les diurétiques peuvent se débarrasser de l'excès de liquide dans leurs poumons.
- La caféine est un traitement courant de l'apnée récurrente chez les bébés nés prématurément..

Oxygénothérapie


Les problèmes respiratoires peuvent empêcher votre bébé de recevoir suffisamment d'oxygène dans ses poumons. Ils peuvent avoir besoin d'oxygénothérapie.

Ventilation mécanique


Si votre bébé ne peut pas respirer seul en raison de problèmes pulmonaires, il peut avoir besoin de l'aide d'un appareil appelé ventilateur.

Si les problèmes respiratoires de votre bébé sont dus à une anomalie congénitale, il peut être nécessaire de le faire opérer pour corriger le problème. Le médecin de votre bébé peut également recommander des soins à domicile, qui peuvent comprendre l’administration continue d’oxygène et une thérapie respiratoire.
.
Les perspectives de votre bébé dépendront de plusieurs facteurs, tels que:
- sonâge gestationnel
- le type de trouble respiratoire qu'il présente
- la gravité de ses symptômes

Si le médecin de votre bébé diagnostique un problème respiratoire, demandez-lui plus d’informations sur son état spécifique, ses options de traitement et ses perspectives.

Il n’est pas toujours possible de prévenir les troubles respiratoires de votre bébé. Éviter un accouchement prématuré réduira leur risque de développer des problèmes respiratoires. Si vous êtes enceinte, vous pouvez réduire votre risque d’accouchement prématuré en suivant les conseils suivants pour une grossesse en santé:
.
- Parlez à votre médecin tôt pour vous assurer d'obtenir de bons soins prénatals.
- Mangez sainement.
- Évitez le tabac.
- Évitez les drogues illicites comme la cocaïne.
- Évitez l'alcool.

Derniers articles :

es poumons sont parmi les derniers organes à se développer dans l’organisme de votre bébé pendant la période pré...
Les bébés existent dans toutes les tailles. Certains sont naturellement plus grands ou plus petits que d'autres. Ma...
Le développement des dents est une partie normale du développement d’un bébé au cours de sa première année de vi...
Vous êtes presque prête à accoucher et vous êtes susceptible d'avoir un ou plusieurs de ces signes que votre bébé ...
La plupart des enfants passent du lit de bébé au lit de grand entre 2 et 3 ans. Il n’y a pas d’urgence, cependant....
Entre 17 et 21 ans, la plupart des adultes développent leur troisième série de molaires. Ces molaires sont plus commu...
Les dents de lait (ou dents primaires) sont les premières dents que votre enfant reçoit et elles sont cruciales pour s...
Il est important de s'assurer que votre bébé a une température confortable, pas trop chaude ni trop froide. Le risque...
Vous devez toujours placer votre bébé sur le dos pour dormir et non sur le ventre ou le côté. Mettre votre bébé s...